Est-il possible de perdre de l’argent avec une SCPI ?

109
Partager :

L’augmentation des revenus est un souhait de tous. Les SCPI suscitent de plus en plus d’intérêt aujourd’hui en raison de leurs caractéristiques attrayantes. Ils peuvent vous offrir des rendements annuels de 6%, mais une question intrigue. Les SCPI peuvent-elles vous faire perdre de l’argent ?

Que savons-nous des SCPI ?

La SCPI est une Société Civile de Placement Immobilier. Il s’agit d’une société qui possède et gère des biens immobiliers. Vous pouvez investir dans cette société en achetant ses actions. Vous recevez ensuite une partie des loyers payés par les locataires de ces biens. Ces biens sont en fonction des parts de SCPI que vous possédez.

A lire également : Comment choisir son programme immobilier neuf ?

Ce type de placement financier est ouvert à tous les contribuables français. Vous pouvez également réaliser des gains en capital lorsque vous vendez vos parts. Les parts de SCPI peuvent prendre de la valeur ou dans certains cas peuvent en perdre.

Risques de perte liés aux SCPI

Les SCPI ne sont pas sans risque. Ils sont soumis aux fluctuations du marché et les actifs que vous y investissez peuvent perdre de la valeur.

A lire en complément : Quelle banque a le meilleur taux de crédit immobilier ?

Ralentissement du marché de l’immobilier

Investir dans les SCPI est similaire à un investissement dans l’immobilier. En d’autres termes, les SCPI sont soumises aux aléas du marché immobilier dans son ensemble. Donc, elle peut prendre un coup dû à de nombreux variables.

Ne pas diversifier son portefeuille

Si les SCPI se sont si bien portées pendant la crise de Covid-19, c’est parce qu’ils se sont bien diversifiés. En effet, tous les secteurs n’ont pas réagi de la même manière à la crise sanitaire. Si les SCPI résidentielles ont résisté, les SCPI de bureaux et de détail ont subi les effets de la grève. Une raison suffisante pour se diversifier.

Perte de la valeur unitaire

Le prix de la part d’une SCPI dépend de la valeur du patrimoine que la société de gestion gère. Ce prix peut augmenter ou diminuer en fonction de deux facteurs. La situation immobilière et La manière dont le portefeuille est évalué des sociétés de gestion. Tenir compte de cette société de gestion qui s’occupera de l’achat. Mais aussi de la société de gestions qui se chargera des travaux de réparations et de l’entretien du bien. Si l’un des maillons de la chaîne ne fonctionne pas, le prix de l’action peut baisser au fil du temps.

Érosion du rendement

Les revenus générés d’un investissement dans une SCPI dépendent du taux d’occupation des immeubles que la SCPI détient. Ce dernier indicateur correspond au nombre de biens mis en location par rapport au nombre de biens détenus des SCPI. Un taux d’occupation inférieur à 85% peut entraîner une chute de la rentabilité pour les porteurs de parts de SCPI.

Partager :