Quel est le taux moyen actuel pour un rachat de crédit ?

1151
Partager :

Le rachat de crédit est une opération financière qui consiste à regrouper des prêts en un seul et unique emprunt. L’objectif est d’obtenir un crédit à un taux moins élevé pour plus d’avantages. Si vous estimez opter pour cette formule, alors trouvez dans ce contenu le taux moyen actuel pour un rachat de crédit.

Taux moyen actuel pour un rachat de crédit immobilier

Le rachat d’un crédit permet de regrouper des emprunts immobiliers en un seul pour profiter des prérogatives qui y sont liées. Alors, le taux moyen actuel pour un rachat de crédit immobilier est inférieur à 2 %.

Lire également : Mini prêt virement immédiat : comment ça marche ?

En clair, il s’agit d’un chiffre qui s’applique au prêt immobilier et qui est fortement lié à la durée de remboursement. Ainsi, le taux le plus bas pour une période de 10 ans est moins de 0,44 % avec un indice médian s’élevant à 0,91 %.

Par contre, si vous désirez payer les mensualités sur 25 ans, alors le faible taux qui s’applique est de 0,91 %. Pour ce dernier cas, le taux moyen est de 1,54 %. Toutefois, il importe de préciser que le pourcentage moyen varie d’une région à une autre sur le territoire français.

A lire également : Les meilleures tactiques pour augmenter vos revenus grâce à des stratégies d'investissement efficaces

Taux moyen actuel pour un rachat de crédit à la consommation

Vous pouvez regrouper également des prêts contractés pour l’acquisition des biens de consommation. Le taux moyen actuel pour un rachat de crédit à la consommation est de 2,15 %. Toutefois, il varie en fonction de l’année et de l’établissement bancaire. Vous avez donc un pourcentage qui prend en compte divers paramètres. Il s’agit :

taux moyen actuel pour un rachat de crédit

  • de l’état de vos finances ;
  • des différents crédits à regrouper ;
  • du montant total restant dû ;
  • des taux initialement appliqués aux prêts.
  • En outre, pour avoir un taux avantageux dans un rachat de crédit à la consommation, réduire la durée de remboursement est idéale.

Le taux moyen actuel pour un rachat de crédit combiné

Le rachat de crédit combiné est une opération qui consiste à rassembler un prêt immobilier et un emprunt à la consommation. Toutefois, il peut être question d’une multiplicité de crédits immobiliers ou de consommation. Qu’en est-il alors du taux moyen actuel pour un rachat de crédit combiné ?

Pour ce cas d’espèce, il faut préciser que le taux n’est pas fixe et unique. En effet, lorsque l’emprunt immobilier dépasse les 60 % du regroupement, alors le taux à appliquer est celui du prêt immobilier. Dans le cas contraire, il s’agit alors de celui du crédit à la consommation qui est pris en compte.

Néanmoins, il importe de rappeler qu’il est toujours bien de se renseigner sur les taux pratiqués lors des rachats de crédit. Puisque ce sont des chiffres qui fluctuent, l’idéal est de prendre cette disposition pour profiter effectivement des avantages liés à l’opération.

Les facteurs qui influencent le taux de rachat de crédit

Le taux de rachat de crédit est un élément crucial dans le processus de regroupement des prêts. Toutefois, il n’est pas toujours facile d’en avoir une idée claire et précise. De nombreux facteurs peuvent influencer ce taux, notamment la durée du remboursement, le montant emprunté ou encore le profil de l’emprunteur.

En premier lieu, il y a la question du montant emprunté qui joue un rôle prépondérant dans le calcul du taux d’intérêt. Plus celui-ci est élevé, plus les risques encourus par les institutions financières sont grands ; donc plus grand sera aussi le taux proposé pour cette opération.

Vient ensuite la durée du remboursement qui peut aussi influer sur ce dernier. Effectivement, en allongeant cette période ou en la diminuant selon l’échéance choisie par l’emprunteur initialement souscrivant au contrat initial, cela aura un impact significatif sur les mensualités à régler chaque mois, mais aussi sur la somme cumulée à payer au terme, tout comme cela va agir directement sur le coût global final.

On ne doit pas occulter que c’est surtout votre profil qui pèse ces derniers temps dans cet exercice financier qu’est celui-là (depuis 2020) : vos revenus mensuels fixes/variables ainsi que votre apport personnel, mais aussi et surtout votre historique bancaire, sans omettre naturellement toutes les autres charges financières déjà accumulées d’une situation de surendettement, peuvent avoir une incidence à la hausse ou à la baisse sur le taux pratiqué.

En définitive, il est indispensable en tant qu’emprunteur de bien comprendre ces différents facteurs afin de mieux négocier le taux lors du rachat de crédit. Il faut comparer les offres de différentes banques et organismes proposant ce service avant toute signature d’un contrat final.

Comment négocier un taux avantageux pour votre rachat de crédit

Maintenant que vous comprenez les différents facteurs qui influent sur le taux de rachat de crédit, il faut bien préparer son dossier. Pour cela, l’emprunteur devra fournir toutes les informations concernant ses antécédents bancaires et sa situation financière actuelle. Il faudra aussi justifier la demande en expliquant clairement les raisons du regroupement des prêts ainsi que le montant emprunté.

Une fois le dossier complet constitué, il est recommandé de faire une simulation auprès des différentes banques spécialisées en rachat de crédit. Cela permettra à l’emprunteur d’avoir une idée précise des offres proposées par chacune d’entre elles et donc facilitera la comparaison entre celles-ci. Cette étape permet aussi à l’emprunteur de comprendre quelles sont les options qui s’offrent à lui : durée du remboursement, mensualités fixes ou variables, etc.

Lorsque vous déciderez finalement avec quelle institution financière choisir pour votre processus financier, assurez-vous qu’elle propose un taux compétitif, mais aussi tous les services annexés dont vous pouvez avoir besoin tels que : frais administratifs relatifs au contrat initial (pénalités éventuelles), assurance décès-invalidité facultative incluse dans la formule globale, etc. Et pourquoi pas même des avantages supplémentaires comme une réduction sur vos dépenses courantes comme l’assurance habitation, la garantie automobile ou encore les solutions de placements.

Une autre astuce pour négocier un taux avantageux est d’avoir une bonne capacité de négociation. Pour cela, il peut être judicieux de mettre en avant sa fidélité envers la banque choisie, ses revenus réguliers ainsi que son apport personnel conséquent. Si rien ne semble bouger après tout ça (la finalisation du contrat), mais vous avez des offres plus intéressantes ailleurs : pourquoi ne pas envisager le fait de changer de banque ? Cela pourrait bien déclencher chez votre institution financière actuelle une réaction qui se traduirait par une offre encore plus alléchante !

La clé pour obtenir un taux avantageux lors d’un rachat de crédit est donc d’être préparé et vigilant. Comparez les offres des différentes banques et organismes financiers proposant ce service ; soyez à l’aise avec vos données chiffrées et renseignez-vous sur toutes les options disponibles afin que vous puissiez prendre une décision éclairée quant au choix du meilleur partenaire financier possible.

Partager :