Pilotage de la performance : le fondement de l’excellence opérationnelle

738
Partager :

L’atteinte de l’excellence opérationnelle est un objectif essentiel pour toute organisation cherchant à se démarquer dans un environnement concurrentiel. Pour y parvenir, le pilotage de la performance se révèle être le fondement crucial sur lequel repose cette quête de réussite. En orientant et en optimisant systématiquement nos actions à travers une gestion minutieuse de la performance, nous créons une base solide pour l’atteinte de l’excellence opérationnelle.

Le pilotage de la performance en entreprise : qu’en est-il ?

Le pilotage de la performance consiste à contrôler la mise en œuvre de la stratégie d’une organisation afin d’atteindre les résultats attendus. Cela implique de faire une projection vers l’avenir pour anticiper et optimiser divers aspects de la gestion. L’entreprise fixe des objectifs de performance, prend des décisions stratégiques et surveille régulièrement ses activités dans le but de s’assurer qu’elles progressent dans la bonne direction.

Lire également : Quels sont les bénéfices financiers de l'ouverture d'un compte professionnel en ligne ?

En cas de sous-performance, une réaction rapide et la proposition de solutions permettant de résoudre les problèmes sont essentiels. Parmi les trois types de performances, la performance opérationnelle consiste à optimiser l’utilisation des ressources disponibles dans l’organisation dans l’optique d’atteindre les objectifs. Cela inclut la mise en place de pratiques assurant le bon déroulement des processus, qu’il s’agisse de la fabrication ou de la distribution.

Les 5 fondements essentiels pour piloter la performance : quels sont-ils ?

Les cinq aspects clés de la performance opérationnelle comprennent :

A découvrir également : EXCEL : voici comment créer / afficher la liste déroulante

  • La qualité reflétant le niveau d’excellence des produits ou des services générés par une entité ;
  • La célérité évaluant la rapidité avec laquelle l’entité peut fournir ses produits ou services ;
  • La fiabilité évaluant la consistance des opérations de l’entité en termes de respect des délais et des attentes ;
  • La souplesse déterminant la capacité de l’entité à s’ajuster aux évolutions des conditions ou aux demandes des clients ;
  •  Les coûts évaluent les ressources requises pour la production d’un produit ou d’un service.

De ce fait, pour atteindre une performance opérationnelle optimale, les organisations doivent incorporer ces objectifs dans leurs stratégies de gestion des opérations.

Quels sont les instruments de pilotage de la performance ?

Le pilotage de la performance est un élément essentiel pour les entreprises. Non seulement elle leur permet d’évaluer leurs avancées vers une exécution optimale, mais aussi de repérer les secteurs nécessitant des améliorations.

Parallèlement, le Lean et le Six Sigma sont deux méthodologies populaires favorisant l’efficacité opérationnelle. En revanche, l’étude des meilleures pratiques aide les organisations à se maintenir au niveau des standards de leur secteur.

En outre, un système de gestion quotidienne (Daily Management System ou DMS) fournit des tableaux de bord précieux concernant les performances des employés et de multiples indicateurs clés de performance (KPI).

Atteindre l’excellence opérationnelle par l’amélioration de la performance

L’optimisation des performances opérationnelles va au-delà de la simple réduction des dépenses et de l’augmentation de l’efficacité. Cela implique d’intégrer de manière durable une approche d’amélioration continue dans la culture de l’entreprise. C’est un effort constant pour prévoir les évolutions, repérer les zones inutilement coûteuses, améliorer les processus internes et mobiliser tous les acteurs de l’entreprise afin d’atteindre un niveau d’excellence opérationnelle.

Partager :