Comment comptabiliser un vêtement de travail ?

27
Partager :
person writing on brown wooden table near white ceramic mug

Les vêtements de travail font partie des équipements les plus indispensables dans une entreprise. Ils sont destinés à assurer la protection individuelle des employés utilisateurs. Lorsqu’une entreprise investit dans un tel équipement, il est primordial de comptabiliser l’opération. Cette comptabilisation s’effectue en fonction du type d’investissement réalisé. S’agit-il d’un achat ou d’une location ? Vous voulez savoir comment réussir cette comptabilisation ? Lisez ceci.

Comptabilisation d’un vêtement de travail stocké

L’achat d’un vêtement de travail stocké s’enregistre dans le compte 6022 intitulé Fournitures consommables. Ce compte est un sous-compte du compte 602 « Achat stocké-autres approvisionnements ». Il n’est pas interdit de créer une subdivision du compte si l’entreprise enregistre de façon fréquente des achats de vêtements. En d’autres termes, vous subdivisez le compte 6022 en plusieurs sous-comptes. Vous pouvez par exemple créer un compte 60221 que vous allez nommer « Vêtements de travail ».

A lire également : Comment trouver le tampon encreur parfait pour votre entreprise ?

Mais ce n’est pas tout. L’opération doit également apparaître dans le compte « TVA sur autres biens et services » au numéro 44566. Vous êtes ainsi appelé à débiter le compte « Fournitures consommables » et le compte « TVA sur autres biens et services » et à créditer le compte « Fournisseur 401 ».

Une fois au terme de l’exercice, vous êtes de nouveau appelé à comptabiliser le vêtement en l’évaluant. S’ils sont nombreux, vous devez aussi les compter. Ici, vous débitez le compte 322 intitulé « Fournitures consommables » et créditez le compte 6032 « Variation des stocks des fournitures consommables ». À noter que cette écriture est annulée à l’ouverture de l’exercice suivant.

A lire aussi : Comment faire de la génération de lead ?

Comptabilisation d’un vêtement de travail non stocké

La méthode de comptabilisation d’un vêtement de travail non stocké diffère de celle utilisée pour la comptabilisation d’un vêtement de travail stocké. Cela est notamment dû aux comptes utilisés dans le cas d’espèce, lesquels se différencient des comptes précédemment évoqués. En effet, vous êtes alors tenu de débiter le compte 6068 dénommé « Autres fournitures » logé dans le compte 606. Vous en faites de même pour le compte 44566 « TVA sur autres biens et services ». Parallèlement, vous créditez le compte 401 (compte Fournisseurs).

Par ailleurs, il est également permis ici de créer un sous-compte pour le compte 6068. Mais si l’entreprise n’a pas utilisé beaucoup d’équipements de protection individuelle pendant l’exercice, vous pouvez enregistrer une charge constatée d’avance. Il faut aussi mentionner que la comptabilisation d’un vêtement de travail non stocké ou loué ne nécessite pas une comptabilisation de stocks. Puisque ceux-ci étant inexistants.

Comptabilisation d’un vêtement de travail loué

Économique, la location de vêtements de travail est une solution très appréciée des entreprises. Pour comptabiliser un vêtement de travail loué, vous devez débiter les comptes 21 « Immobilisations corporelles » et 44562 « TVA sur immobilisations ». De l’autre côté, vous créditez le compte 4041 « Fournisseurs – achats d’immobilisations ».

Au terme de l’exercice, l’équipement de protection individuelle fait l’objet d’un amortissement. Le compte 68112 « Dotations aux amortissements sur immobilisations corporelles » est alors débité. En revanche, le compte 281 « amortissement des immobilisations corporelles » est crédité.

Il convient de mentionner que la comptabilisation n’est pas la même lorsque votre entreprise est une entreprise d’achat et de revente de vêtements de travail. Vous devez utiliser dans ce cas les comptes 707 et 607 qui sont respectivement intitulés « Ventes de marchandises » et « Achat de marchandises ».

En définitive, pour comptabiliser un vêtement de travail dans une entreprise, il faut vérifier si le vêtement est loué, stocké ou non. Chaque cas de figure nécessitant l’utilisation de comptes spécifiques.

Partager :