Volatilité des cryptos : un défi majeur pour les traders de futures

44
Partager :

L’essor des cryptomonnaies a ouvert de nouvelles perspectives d’investissement, mais l’accès aux futures crypto reste entravé pour les résidents français. Les réglementations strictes et les restrictions imposées par les plateformes limitent les options disponibles, cela ne joue pas à la faveur des investisseurs désireux de profiter du potentiel de ce marché en plein essor. Heureusement, des alternatives aux futures crypto existent, offrant aux investisseurs français des alternatives pour naviguer dans cet univers décentralisé. Découvrez dans cet article l’indisponibilité des futures de Binance et les solutions à votre portée.

L’indisponibilité des futurs cryptos de Binance

Les résidents français ne peuvent pas accéder directement aux futures crypto sur la plateforme Binance. De ce fait, ils ne peuvent pas effectuer du trading crypto. Cela est causé par plusieurs facteurs.

A voir aussi : Quels sont les meilleurs fournisseurs de franchise de location de voiture ?

Réglementation française

La France applique des réglementations strictes sur les produits dérivés crypto, exigeant que les plateformes d’échange obtiennent des licences spécifiques auprès de l’Autorité des marchés financiers ou AMF. En effet, Binance n’a actuellement pas obtenu l’agrément complet de l’AMF pour offrir des produits dérivés crypto aux résidents français.

Mesures de protection des investisseurs

Les régulateurs français ont mis en place des mesures qui ont pour but de protéger les investisseurs des risques liés aux produits dérivés crypto, considérés comme des instruments financiers complexes. Ces mesures incluent des restrictions sur le marketing et la publicité, des exigences d’information et de connaissance approfondies pour les investisseurs, et des limites de position.

Lire également : Comment trouver un employeur Cesu ?

Conformité aux réglementations européennes

Binance, étant une plateforme internationale, doit aussi se conformer aux réglementations européennes sur les marchés d’instruments financiers (MiFID II). Ces réglementations concilient les règles sur les produits dérivés financiers dans l’Union européenne et imposent des exigences semblables à celles de la France.

Les solutions pour trader en toute sécurité

Même si l’accès direct aux futures crypto soit restreint pour les résidents français, denombreuses plateformes alternatives permettent aux traders français d’explorer le monde des cryptomonnaies et de profiter de ses opportunités. Découvrez donc les différentes options prometteuses dans ce domaine. En premier lieu, il y a les plateformes d’échange de cryptomonnaies comme l’eToro:Plateforme, elle est régulée par l’AMF, offrant une large gamme de cryptomonnaies, de fonctionnalités de trading social et de CFD crypto. La Bybit est aussi une plateforme reconnue pour sa liquidité élevée et ses contrats perpétuels sur une large gamme de cryptomonnaies. Et Kraken est une plateforme populaire pour sa sécurité et sa conformité, proposant une large gamme de cryptomonnaies et des options de trading avancées.

Ensuite, vous avez au choix les plateformes d’échange décentralisées ou DEX incluant le dYdX qui est un DEX leader pour les contrats perpétuels sur cryptomonnaies, offrant un trading sans intermédiaire et une sécurité accrue. Uniswap est connu pour l’échange de jetons ERC-20, dotée d’une interface conviviale et d’une large communauté d’utilisateurs. Et SushiSwap est un alternatif à Uniswap, offrant des fonctionnalités similaires et un accès à des pools de liquidité uniques.

Enfin, les plateformes de prêt de cryptomonnaies qui comprennent :

  • L’Aave : une plateforme de prêt décentralisée de premier plan, permettant aux utilisateurs de prêter et d’emprunter des cryptomonnaies avec des taux d’intérêt intéressants ;
  • Le Celsius Network : une plateforme de prêt centralisée offrant des rendements élevés sur les dépôts de cryptomonnaies et des options de prêt flexibles ;
  • Le Nexo : qui est aussi centralisé mais à des prêts instantanés garantis par des cryptomonnaies et des options de gain d’intérêts.

Partager :