Assurance-vie, quel avantage peut-on avoir en retour ?

657
Partager :

En France, l’assurance-vie est le placement le plus sollicité par les épargnants qui souhaitent constituer des parcimonies, organiser leurs successions avec les meilleures conditions et surtout préparer ses retraites. Ce programme fonctionne de façon simple, mais il faut tout de même respecter certaines règles. Du début du contrat jusqu’à sa fin, l’assurance-vie est encadrée par diverses lois. À part l’assureur, ce processus se conclut par l’intervention de trois personnes telles que l’assuré, le souscripteur et le bénéficiaire.

Ce qui différencie l’assurance-vie à d’autres offres financières, c’est que l’argent investi ainsi que ses intérêts sont retirables à tout moment. D’ailleurs, les assureurs ont pour objet de bien gérer l’investissement de chaque épargnant et s’engagent à les verser un capital ou une rente à un moment donné. Au cas où l’assuré meurt, la totalité de ses investissements sera attribuée à la personne qu’il avait désignée lors de son contrat. Mais du vivant du souscripteur, au cas de changement de programme ou d’avis, ce dernier pourra toujours retirer ses investissements. 

A lire aussi : Les avantages de l'assurance au kilomètre

Du plus prudent au plus audacieux, une large gamme de modes de gestion peut être sollicitée par tout type d’épargnants. Pour que les bénéficiaires aient un embarras de choix, les acteurs financiers proposent plusieurs types d’assurance-vie tels que l’assurance-vie universelle, l’assurance-vie collective, l’assurance-vie temporaire, l’assurance-vie entière avec participation et bien d’autres encore.

Quels sont les avantages de l’assurance-vie ?

En étant le contrat le plus plébiscité des Français, l’assurance-vie est réputée par sa capacité et sa polyvalence pour répondre à toutes les attentes des épargnants. À part le fait d’être une simple enveloppe d’épargne, elle est également un outil de prévoyance et de levier qui collabore à l’optimisation de la fiscalité de l’épargnant. Ainsi, on pourra dire que c’est un moyen très efficace pour bénéficier davantage d’une fructification de capital à long terme. Mis à part cela, vous trouverez à travers la liste ci-dessous les autres bénéfices de se lancer dans l’assurance-vie. 

A lire aussi : Pourquoi faire appel à un cabinet de conseil en finance?

Un placement flexible et disponible

L’un des points forts de l’assurance-vie concerne sa souplesse. En effet, vous pouvez constituer votre investissement à votre rythme avec une possibilité de faire un versement libre ou programmé. À tout moment, vous pouvez aussi modifier le montant ou interrompre votre contrat. D’ailleurs, grâce à ce programme, vous pouvez bâtir instantanément votre propre empire financier.

Une fiscalité avantageuse

C’est un réel avantage fiscal puisqu’en contractant une assurance-vie, les impôts sur le revenu seront allégés. Par contre, cet avantage n’est accessible que 8 ans après la signature du contrat.

Un excellent outil de transmission du patrimoine

Si jamais vous décédez, avec un contrat d’assurance-vie, vous pouvez transmettre vos capitales à d’autres personnes à part vos successeurs. Pour ce cas, le choix des personnes bénéficiaires ainsi que les parts réservées à chacun seront en tout votre guise. De plus, vous avez toujours la possibilité de modifier ces dispositions à tout moment.

Un embarras de choix sur les supports d’investissement en fonction de vos attentes et votre profil

Le contrat d’assurance-vie est disponible en plusieurs variantes. Par exemple, vous pouvez placer la totalité de votre investissement sur le fond en euro. Il s’agit d’un placement sécurisé et garanti par l’assureur. D’ailleurs, vous pouvez solliciter un contrat multisupport qui est composé de plusieurs produits plus risqués tout en bénéficiant d’un meilleur rendement tels que les unités de compte. En outre, vous pouvez opter pour les deux à la fois et disposer d’une part de capital sécurisé et d’une part plus rentable.

Quelles assurances-vie me conviennent le mieux ?

Bien l’imposition des critères de choix, il est plus que recommandé de toujours demander l’avis d’un expert pour obtenir la meilleure offre qui correspond à vos attentes. Toutefois, contracter une assurance-vie n’a pas de limite d’âge, ni d’une situation familiale particulière. 

Compte tenu de l’existence de plusieurs supports d’assurance-vie, on va vous donner quelques exemples concernant ce genre de contrat. Vu que c’est vous-même qui êtes le mieux placé pour décrire votre situation, on va simplement vous citer les différents types d’assurance-vie :

  • Assurance-vie temporaire : il s’agit d’une offre qui vous assure pendant une période définie, plus précisément 10 ou 20 ans. Le renouvèlement de cette offre sera plus onéreux que le montant de base si vous souhaitez continuer.
  • Assurance-vie permanente : c’est une sorte de protection viagère qui est conçue spécialement pour couvrir votre personne ou celui qui vous est cher. Cette catégorie peut être plus onéreuse que notre premier type de contrat. 
  • Assurance-vie avec participation : ce genre d’assurance est également une assurance-vie permanente, la différence, c’est que cette formule consiste plutôt à assurance collective. Le versement de votre part sera donc versé dans un compte de participation.
  • Assurance-vie universelle : tout comme l’offre précédente, l’assurance-vie universelle vous protègera tant que vous êtes en vie et que vous continuez à payer votre cotisation. Le point fort de cette offre, c’est qu’elle combine les avantages d’une assurance-vie permanente et d’un placement fiscal. De plus, cette formule est la plus flexible pour tous.

Partager :