Comprendre le processus de crowdfunding immobilier

713
Partager :
crowdfunding, crowd, investment

Le crowdfunding immobilier est un terme anglais qui s’emploie pour faire du financement participatif immobilier. Cette forme de financement se charge donc de réunir des fonds dans le but de réaliser certains projets immobiliers tels que la rénovation des bâtiments, de nouvelles constructions, les achats d’immeubles et les rendements existants. Si vous souhaitez faire fructifier votre épargne et que le domaine de l’immobilier vous intéresse, il est temps d’investir. Mais avant, tentez de comprendre le processus de crowdfunding immobilier.

Signification du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding est une forme de placement de plus en plus populaire. Il permet de faire des investissements sur des biens immobiliers grâce à certaines plateformes en ligne. Ce système de placement se développe, car auparavant, investir dans l’immobilier n’était pas accessible à tous. Seuls les riches investisseurs et les institutionnels contribuaient à ces placements. Mais à présent, ce système d’investissement rentable, mais très risqué tente de se démocratiser. C’est pour cela qu’il a la présence de ces nouvelles plateformes en ligne afin de faciliter le financement participatif.

A lire aussi : Plongée dans les tendances du marché immobilier en ce moment

Fonctionnement du crowdfunding

En premier lieu, les institutionnels, les promoteurs immobiliers et les propriétaires privés proposent des projets immobiliers ainsi que les immeubles de rendement aux différentes plateformes de crowdfunding. Par la suite, l’industrie immobilière forme un comité qui sera chargé d’analyser ces différentes demandes. Le comité se base sur trois principaux critères :

Une fois les critères validés par le comité, vos projets sont soumis aux plateformes de crowdfunding immobilier. De même que les sites de financement participatif pour les start-ups, vous devez vous inscrire sur ces plateformes et faire le choix des opérations immobilières disponible et qui vous intéresse. Après l’inscription, la participation peut commencer. Le crowdfunding permet également aux particuliers de faire des investissements dans la pierre, d’être copropriétaire ou d’obtenir un bien de rendement.

Les procédés de financement participatif

Pour faire du crowfunding dans le domaine de l’immobilier, vous pouvez passer par deux procédés. Il s’agit du crowlending et du crowdinvesting. Ainsi, la durée de financement est de 24 mois et le remboursement se fait après la construction du bâtiment et la vente des mots. Sur les plateformes de financement participatif, les procédés sont différents. Certains peuvent tenir compte d’un montant minimal d’investissement requis, la distribution des revenus, la sélection des immeubles et les présentations des données.

Le crowdlending

Cette partie se consacre uniquement sur le financement de la production immobilière. Ce procédé permet donc de financer les besoins en fond propre par le promoteur immobilier.

Le crowdinvesting

Ce deuxième procédé consiste à demander aux particuliers d’investir leur épargne dans un actif immobilier en copropriété. Ce sont les placements à vocations patrimoniales qui proposent des rendements qui sont au-dessus de classes d’actif ayant un faible risque. De plus, il offre des avantages comme la transparence, la tangibilité de l’investissement, le choix de l’allocation. Par ailleurs, les investisseurs en dehors du titre de propriété perçoivent en fonction de leur part légale, les bénéfices issus de la propriété. Lors de la revente du bien, une potentielle plus-value est renversée. Ainsi, les investisseurs font partie des propriétaires en possédant une part du bien immobilier.

Accessibilité du crowdfunding immobilier

Contrairement à ce qui se passe en Suisse où l’investissement dans le marché immobilier est fermé et uniquement réservé à une certaine catégorie de personne, le crowdfunding est réalisable par toute personne qui souhaite diversifier ses placements même à court terme. Il s’agit donc d’une véritable démocratisation immobilière. Le crowdfunding se fait en ligne et se réalise rapidement et facilement. Depuis votre bureau ou la maison, vous pouvez suivre l’évolution du projet.

Le rendement dans le crowdfunding

Dans le domaine de l’investissement, il est compliqué de faire des placements d’argent et obtenir à la fin des rendements clairs et intéressants. Mais avec le crowdfunding immobilier, vous générez un rendement qui correspond entièrement à votre investissement et en plus tous les mois. En cas de revente vous bénéficiez également de plus-value. En fonction du type d’investissement, l’état et la situation du bien, l’investisseur peut percevoir des rendements dont les pourcentages sont compris entre 5 % et 8 % pour chaque année.

Les avantages et les risques du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est une opportunité incroyable pour les investisseurs qui cherchent à investir leur argent dans des projets immobiliers. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a aucun risque. Il y a toujours des avantages et des inconvénients lorsqu’on investit son argent, et le crowdfunding immobilier ne fait pas exception.

Tout d’abord, parlons des avantages du crowdfunding immobilier. La première chose à souligner est que ce type d’investissement permet de mettre en place un portefeuille diversifié sans avoir besoin de posséder une grande quantité de capital. Les seuils d’investissement sont relativement bas comparés aux montants exigés par les programmes traditionnels immobiliers.

Ces projets immobiliers offrent aussi la possibilité aux investisseurs de générer des rendements réguliers sur une période déterminée ainsi qu’une certaine flexibilité concernant l’échéance ou le choix du projet auquel ils souhaitent participer selon leurs critères personnels.

Il faut savoir que tout placement financier présente un certain niveau de risque et le crowdfunding immobilier n’est pas différent. Le principal danger provient du fait que ces placements ont tendance à être plus risqués que les autres types d’investissements traditionnels tels que les actions ou les obligations.

La situation économique générale peut influencer directement chaque campagne lancée sur une plateforme de crowdfunding, impliquant ainsi un risque systémique qui peut affecter plusieurs projets simultanément, réduisant considérablement la probabilité de revenus initialement prévus.

Par conséquent, nous recommandons à tous les investisseurs potentiels d’être conscients des risques associés au crowdfunding immobilier et de ne jamais mettre en jeu plus d’argent qu’ils peuvent se permettre de perdre. Pensez à bien faire une analyse approfondie des projets proposés avant toute décision définitive sur un placement financier donné.

Le crowdfunding immobilier représente une occasion incroyable pour les personnes cherchant à investir leur argent dans l’immobilier sans avoir besoin d’un énorme capital ou d’être un expert du domaine. Pensez à bien comprendre la nature et les risques inhérents à ce type d’investissement avant toute prise de décision afin d’éviter toute mauvaise surprise qui pourrait impacter négativement leurs finances personnelles.

Les critères à prendre en compte pour choisir un projet de crowdfunding immobilier

Maintenant que nous avons vu les avantages et les risques du crowdfunding immobilier, vous devez vous concentrer sur la sélection des projets. Effectivement, la qualité d’un projet déterminera sa capacité à générer un rendement satisfaisant pour l’investisseur.

Le premier critère à prendre en compte est le niveau de risque associé au projet. Il faut être conscient que plus le risque est élevé, plus les chances de réaliser un bénéfice important sont importantes. Cela signifie aussi qu’il y a une possibilité accrue de perdre son investissement initial.

Le deuxième critère concerne la situation géographique du projet immobilier. Si vous êtes intéressé par un projet dans une zone où l’immobilier connaît actuellement une forte croissance économique, telle que Paris ou New York, cela peut être considéré comme une bonne opportunité d’investissement.

La situation financière et juridique du développeur est aussi cruciale dans votre décision finale. Vérifiez si le promoteur dispose d’une expérience avérée dans ce type de projets immobiliers ainsi qu’une solide réputation auprès des institutions financières locales afin d’éviter tout conflit futur lié aux garanties bancaires données pour ces types de prêts participatifs.

Prenez en compte le temps nécessaire à la réalisation complète du projet ainsi que son niveau finalisé prévu : s’agit-il d’un immeuble résidentiel destiné à être vendu rapidement ou bien d’un complexe hôtelier ?

Le crowdfunding immobilier est une source d’investissement intéressante pour les investisseurs potentiels. Toutefois, vous devez sélectionner soigneusement les projets en tenant compte des critères déterminants évoqués ci-dessus. Cela aidera à minimiser les risques financiers tout en augmentant vos chances de réaliser un bénéfice significatif sur votre placement participatif.

Le processus d’investissement dans le crowdfunding immobilier peut être complexe mais cela ne doit pas vous dissuader pour autant. Si vous êtes prêt à faire preuve de patience et de diligence raisonnable quant aux projets que vous choisissez, alors cette forme d’investissement pourrait s’avérer une option rentable pour diversifier votre portefeuille et générer un rendement attractif à long terme !

Partager :